6.14. Autres paramètres divers

Il vous reste à entrer dans votre serveur Free-EOS v1.3 quelques derniers paramètres liés à la connectivité.

Serveur DNS maître : La première option est pour un serveur DNS maître (ou principal). Vous devriez configurer cette valeur seulement si votre serveur est protégé par un pare-feu et s'il ne peut pas envoyer des demandes directes à des serveurs DNS Internet. La plupart des installations doivent laisser ce paramètre en blanc. Vous n'avez pas à configurer votre serveur pour utiliser les serveurs DNS de votre FAI.

Note

Votre serveur Free-EOS v1.3 contient un serveur DNS cache pleinement fonctionnel et, dans la plupart des cas, vous n'aurez pas à entrer l'adresse ici pour un serveur DNS. Toutefois, dans certaines entreprises, le pare-feu impose des restrictions aux demandes DNS provenant des serveurs DNS internes. Le cas échéant, il vous faudra fournir l'adresse d'un serveur DNS externe.

Serveur mandataire externe : Cette étape vous permet de configurer votre serveur de manière à ce que les ordinateurs de votre réseau utilisent un serveur mandataire à l'extérieur de votre propre réseau. Il se peut que certains fournisseurs de services Internet l'exigent. En outre, si votre serveur est protégé par un autre pare-feu, il pourrait lui être nécessaire d'utiliser le serveur mandataire externe. Si vous ne savez pas si, dans votre cas, il est préférable d'utiliser un serveur mandataire, nous vous recommandons de lire l'Annexe C, relative à l'utilisation des serveurs mandataires. Dans la plupart des environnements, vous pouvez probablement laisser ce champ en blanc.

Le dernier écran vous demande de confirmer les changements que vous avez effectués. Une fois les changements entrés en vigueur, vous verrez que d'autres services démarreront. Quand tout ceci sera terminé, votre serveur devrait être pleinement opérationnel!

Félicitations! Vous avez configuré votre serveur Free-EOS v1.3!!

Ensuite, il serait préférable de tester votre accès à Internet en choisissant l'option de test dans la console de serveur. Vous devrez pour cela vous connecter en tant qu'« admin ». La plus grande partie de l'administration quotidienne (par exemple, l'ajout ou la suppression d'adresses de courriel) se fait depuis votre ordinateur de bureau à l'aide du gestionnaire de serveur articulé sur le Web. Cet aspect sera examiné dans un chapitre ultérieur. Par conséquent, dès que leur serveur fonctionne sans problème, la plupart des utilisateurs le placent dans un endroit à l'écart et ils éteignent le moniteur.